Actus et Communiqués de Presse

21/09/2012

Partager :
Partager sur LinkedIn

Le label "Origine France Garantie" une marque d’avenir ?

Quel avenir pour la marque France ? C’était le thème de la dernière édition des Matinales des Caisses d’Epargne

Pour en débattre, hier, 20 septembre, Yves Jégo, député de Seine-et-Marne, ancien secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer et initiateur du label "Origine France Garantie" , était face à André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et président du groupe de la Gauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale. Convaincus de la nécessité de promouvoir la production française et de conserver les marques sur notre territoire, les deux intervenants ont tour à tour exprimé leur vision et formulé des propositions. André Chassaigne estime très important de "faire avancer la législation"et "réorienter l’économie en fonction de l’intérêt général". Pour Yves Jégo, "nous sommes entrés dans le siècle de la transparence et de la traçabilité (…). En affichant l’origine des produits, on aide les consommateurs dans l’acte d’achat". Au-delà de la définition technique d’un produit français (origine de fabrication, propriété de la marque…), l’enjeu débouche sur des considérations économiques de première importance. "Il ne faut pas que le made in France cache d’autres questions majeures comme la sous-traitance dans notre pays", pense André Chassaigne tandis qu’Yves Jégo estime que "l’on néglige trop le consommateur final dans l’économie (…). En affichant l’origine de production, on peut faire bouger 10% de la consommation".