Actus et Communiqués de Presse

23/05/2013

Partager :
Partager sur LinkedIn

Banque de la Réunion : résultats du premier trimestre 2013

Bonne résistance de l’activité. Poursuite de la dynamique commerciale. Progression du PNB. Bonne maitrise du coût du risque.

Bonne résistance de l’activité

  • Poursuite de la dynamique commerciale : hausse du nombre de clients et  des encours de collecte et de crédit
  • Progression du PNB
  • Bonne maitrise du coût du risque
En millions d’euros T1 2012 T1 2013 Variation
Produit net bancaire 22,2 22,6 + 1,7%

 (Comptes individuels en normes françaises- données non auditées)

 

Poursuite de la dynamique commerciale

Dans un environnement économique difficile, la Banque de la Réunion a maintenu sa dynamique commerciale.

  • Le fonds de commerce de la Banque de la Réunion s’accroît ainsi de près de 1 700 nouveaux clients depuis le début de l’année. Tant sur le marché des particuliers que sur celui des professionnels et des entreprises, la dynamique de croissance se poursuit, en ligne avec sa stratégie de conquête et d’intensification de la relation client.
  • L’activité de crédit a bien résisté au premier trimestre, l’encours des crédits  a progressé de +  %  s’établissant à 1 955 M€ au 31 mars 2013 traduisant l’engagement de la Banque de la Réunion dans le soutien à l’économie. La hausse des encours est notamment  portée par les crédits à l’habitat +4%.
  • L’encours de collecte globale a enregistré une croissance soutenue sur un an de + 7%. Les encours de collecte bilancielle s’établissent à 1 489 M€ soit + 9% par rapport au 31/03/2012 dont + 18% pour l’épargne des particuliers, bénéficiant notamment de la forte collecte sur les livrets. Par ailleurs, les encours d’assurance-vie et de titres ont augmenté de + 2 % sur la même période.

Résultats financiers

  • Le Produit Net Bancaire (PNB) s’élève à  22,6 M€ au 31/03/2013, soit + 1,7%  par rapport  au 1er trimestre 2012. Ce chiffre traduit une bonne résistance de l’activité dans un contexte de taux qui demeurent bas. Cette progression résulte d’une part d’une marge nette d’intérêts qui s’inscrit en hausse de 3,4%, d’autre part des commissions qui enregistrent une baisse continue -2,5 % par rapport au premier trimestre 2012, dans le cadre de la politique de baisse tarifaire mise en œuvre depuis 2009.
  • Les frais de gestion  s’établissent à 14,5 M€ (+ 1,4%) par rapport au 31 mars 2012.
  • Le Résultat Brut d’Exploitation atteint 8,1 M€ en progression de + 2,2 % par rapport à l’exercice précédent.
  • Le coefficient d’exploitation passe de 64,5% au 31/03/2012 à 64, % au 31/03/2013 en amélioration de 0,2%.
  • Le coût du risque s’établit à 0,2 M€ au 31 mars 2013 contre 5 M€ au 31 mars 2012.
    Cette amélioration sensible du coût du risque résulte d’une dotation significative intervenue au premier trimestre 2012, et d’une reprise de provision effectuée au premier trimestre 2013. Eu égard à un coût du risque limité au 1er trimestre, le résultat net dégagé, s’inscrit de ce fait à + 7,3 M€ au 31 mars 2013 contre 2,6 M€ au 31 mars 2012. Ce résultat trimestriel n’est toutefois  pas prédictif du résultat de l’année. 

Perspectives

Engagée dans une démarche visant à placer plus encore la satisfaction des besoins clients au cœur de son activité, la Banque de la Réunion entend poursuivre sa stratégie de développement en consolidant ses parts de marchés et en renforçant sa présence auprès de sa clientèle de particuliers, professionnels, entreprises et collectivités locales. Son appartenance au Groupe BPCE, la forte mobilisation de ses équipes, des fonds propres renforcés doivent lui permettre d’atteindre ses objectifs au service de l’économie réunionnaise.